Archives par mot-clé : alimentation

Dynamiques alimentaires et migration dans la Mixteca Alta (Oaxaca, Mexique)

Article d’Esther Katz paru dans l’ouvrage coordonné par F. Xavier Medina, Alimentación y migraciones en Iberoamérica:

Sabritas en el pueblo, totopos en el Norte. Dinámicas alimentarias y migración en la Mixteca Alta (Oaxaca, México), in F.X. Medina (ed), Alimentación y migraciones en Iberoamérica, Barcelona, Editorial UOC (Universitat Oberta de Catalunya), colección Ars Alimentària. 2014, pp. 67-90. Continuer la lecture de Dynamiques alimentaires et migration dans la Mixteca Alta (Oaxaca, Mexique)

« la cuisine comme trésor national »

Le blog « ALIMENTATION GENERALE, la plateforme des cultures du goût »
a rencontré Raul Matta, chercheur au sein de notre ANR.

alimentation généraleClassé « meilleure destination gastronomique du monde » en 2012 par le World travel awards, le Pérou joue à fond la carte de la gastro-diplomatie. Un concept que décrypte pour nous Raul Matta, sociologue péruvien et chercheur post-doctoral  à l’IRD, dans le cadre du projet ANR FoodHerit…

Continuer la lecture de « la cuisine comme trésor national »

Colloque International « Imaginaire de la gastronomie », 6-7 oct. 2014, Montréal

L’équipe de FoodHerit sera présente au

Colloque international dans le cadre des entretiens Jacques Cartier Continuer la lecture de Colloque International « Imaginaire de la gastronomie », 6-7 oct. 2014, Montréal

Enquêtes et terrains

France

La construction de l’alimentation comme objet patrimonial, XVe-XXIes.
(Julia Csergo)

La démarche de compréhension et d’analyse  de la construction de la notion contemporaine de « patrimoine », a pu être retracée dans les cadres spécifiques des « beaux-arts » et des « monuments historiques ». Les historiens de l’alimentation, de la fin du Moyen-Age à l’époque contemporaine, ont jusqu’à présent orienté leurs recherches vers d’autres voies que celle de l’histoire de la construction d’un objet culturel et d’un héritage commun. Ainsi, l’absence de traitement historien de la notion émergente de « patrimoine alimentaire », a placé l’histoire, à travers une production le plus souvent non académique,  dans la situation d’apporter des formes de légitimation à des demandes de qualification de produits localisés (pour administrer la preuve de leur inscription dans une tradition de savoirs et savoir-faire) ou d’affirmer un « patrimoine culinaire » à partir des recettes tirées d’anciens livres de cuisine. Ainsi, la notion de « patrimoine alimentaire » alimente de nombreuses initiatives dans le corps social, confortés par des travaux menées en géographie et en marketing qui, dans une perspective de lien recherche-action collective, sont intervenus dans les dispositifs de « mise en patrimoine ». La notion de patrimoine alimentaire s’est imposée autour d’une dimension spatiale, et comme une notion opérationnelle dans le marketing des produits et des territoires. Continuer la lecture de Enquêtes et terrains