Membres de l’équipe

Mathias FAURIE • post-doctorant de l’ANR FoodHerit

Dans le cadre de l’ANR FoodHerit, Mathias Faurie étudie les enjeux et les conflits soulevés par la déterritorialisation des patrimoines alimentaires à travers l’exemple de la trufficulture en France.

La territorialité, condition de la fabrique patrimoniale ? La truffe en France, entre innovations et inertie

Truffes de Bourgogne (Tuber uncinatum), Faurie, 2013
Truffes de Bourgogne (Tuber uncinatum), Faurie, 2013

Mes recherches portent depuis dix années sur les impacts des dynamiques de patrimonialisation sur les territoires et ceux des politiques patrimoniales sur le développement et l’environnement, au sein des espaces ruraux, littoraux et insulaires.

Les résultats obtenus en thèse m’ont conduit à explorer les dimensions spatiales de la patrimonialisation, en interrogeant les liens entre la territorialité et la fabrique du patrimoine au cours d’un postdoctorat portant sur la construction et les enjeux politiques des patrimoines alimentaires. Pour dépasser l’analyse des impacts de la patrimonialisation sur la construction des territoires, je tente de mieux comprendre, de caractériser et de remettre en question les liens qui unissent les patrimoines aux territoires à partir d’enquêtes menées sur les territorialités des dynamiques de patrimonialisation et, en particulier, concernant les patrimoines adoptés ou déterritorialisés. Concernant la truffe et la trufficulture, l’ancrage territorial est-il une condition de la fabrique patrimoniale ?

Publications choisies:

FAURIE Mathias, 2015 (sous presse), « Tourisme de pêche sportive : à la recherche de hauts lieux en mer vierge », « Tourisme, marge et périphérie », CNGTL, Presses Universitaires de Rennes.

FAURIE Mathias, 2015 (à paraître), « Ouvéa : le sanctuaire kanak. Patrimoines et territoires en Nouvelle-Calédonie ». Ouvrage tiré de la thèse en cours de publication aux Presses Universitaires de Rennes/Presses de l’Université de la Nouvelle-Calédonie.

FAURIE Mathias, 2014, « Patrimonialisation, tourisme et représentations en Nouvelle-Calédonie. Le cas d’Ouvéa », in M. Gravari-Barbas et S. Jacquot (dir.), « Patrimoine mondial et développement. Au défi du tourisme durable », Presses de l’Université du Québec, pp. 139-166.

FAURIE Mathias, 2013, « Le retour de la truffe : économie du luxe ou sauvegarde de patrimoines ? », in E. Fagnoni (coord.), « La ressource territoriale entre patrimoine et création », BAGF (Bulletin de l’Association de Géographes Français), 2013-2, pp. 248-260.

FAURIE Mathias et Mélissa NAYRAL, 2012, « Quand l’industrie du cinéma bouscule la coutume kanak », Journal de la Société des Océanistes n°134, pp. 121-136.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.